Piobetta : Le conseil municipal dans le brouillard

❝ La ville a présenté mardi un aperçu du projet du promoteur Giboire. Le renoncement des autres candidats interpelle l’opposition, tandis que l’avenir du Concorde cristallise les tensions. ❞ ❝ “L’auto-élimination des candidatures” jette le doute sur “la viabilité économique du projet” perçue par les promoteurs. “Le problème central n’est-il pas le cinéma ? interroge l’élu vert. Les retraits progressifs donnent le sentiment qu’il n’y a pas d’espace pour un complexe de cinéma privé […] Tout le monde sait que l’offre est déjà suffisante sur le territoire.” ❞ Clémence Holleville Ouest-France 15 12 2016        

Suite…

L’îlot Piobetta jette un froid au festival du film

Le discours de Luc Bouard, lors de l’ouverture du festival du film lundi, a suscité l’étonnement, voire la gêne chez certains. Le maire a évoqué le projet d’aménagement de l’îlot Piobetta, vantant la création « d’une nouvelle salle de cinéma, à La Roche, avec l’intégration du Concorde ». De quoi offrir « encore plus de salles » et « encore plus de coopération avec le Cinéville ».

Luc Bouard(Les républicains) est le maire actuel de La Roche-sur-Yon

Suite…

Martine Chantecaille ▸ Cinéma à Piobetta ⥤ questions toujours sans réponses…

“Lors du Conseil Municipal qui se tenait hier soir, une délibération portait sur l’aménagement de l’ilôt Piobetta.

L’occasion pour moi de redire mon inquiétude face au souhait de Luc Bouard annoncé dans la presse d’implantation d’un 3ème cinéma et de demander s’il persistait dans ce projet problématique pour l’ensemble des deux structures existantes et qui ne manquerait d’entraîner à plus ou moins long terme la fin du cinéma le Concorde ou s’il s’agissait de transférer le Concorde.

Suite…

Martine Chantecaille ▸ Piobetta ⥤ Cinéma : la vigilance s’impose !

” Vous nous demandez ce soir de nous prononcer sur l’annonce du programme souhaité à Piobetta, sans qu’un cahier des charges n’accompagne et ne précise cette délibération.

Ce programme mentionne l’ouverture d’un 3ème cinéma. Vous avez ainsi expliqué à la presse que la concurrence n’était pas toujours dommageable et qu’elle serait « même profitable au Concorde ».

Suite…

La ville peut-elle accueillir un nouveau cinéma ?

❝ L’intérêt d’un privé pour le site Piobetta n’a tout de même rien d’acquis : les grands groupes (UGC, Gaumont…) ont précisément quitté de nombreux centre-villes parce que les investissements y étaient trop lourds comparés aux bénéfices. À la fin des années 1990, la Soredic s’était montrée intéressée par l’îlot Piobetta, mais elle n’avait pas de concurrence en périphérie. Le PDG avait jeté l’éponge pour des raisons politiques, mais aussi financières : il aurait fallu 600 000 entrées annuelles pour couvrir le fonctionnement. Pas sûr d’ailleurs que la Soredic regrette ce choix : avec son grand parking et les restaurants qui l’entourent, elle profite à plein de ce pôle forcément attirant pour la clientèle. Et resterait de ce fait un sérieux concurrent pour un multiplexe en centre-ville… ❞   < p style=”text-align: center;”>

Suite…