Monsieur le maire

“Oui, nous voulons que les enfants de cette ville puissent continuer à rêver, et à inventer, au travers d’une programmation spécifique très souvent montrée en exemple.

Oui, nous continuerons à nous battre pour faire exister le Concorde que nous défendrons pied à pied, et pendant la durée qu’il faudra.

Parce que nous savons bien qu’à travers votre proposition de deux fois deux salles, c’est l’existence du Concorde que vous désirez remettre en cause.”

 

Vous pourriez également être intéressé(e)…