Pour son directeur, le cinéma Concorde est “en danger”

La polémique autour de l’îlot Piobetta rebondit à La Roche-sur-Yon. La soirée de clôture du Festival international du film à peine refermée, Paolo Moretti tire la sonnette d’alarme.

“Le flou dans lequel nous travaillons met en danger le Concorde et le festival.” Délégué général du Festival international du film (Fif) et directeur du Concorde, Paolo Moretti ne mâche pas ses mots au lendemain de la clôture de la septième édition.

 

Le maire Luc Bouard attribue le vent de fronde à “une interprétation politique du dossier”. Il en convient : il est rare qu’un directeur prenne le risque d’exposer ses réserves. Il martèle : “Je suis surpris, je ne comprends pas. Paolo Moretti sait que les appels d’offres seront déposés cette semaine avec notre demande d’intégrer le Concorde pour lui donner plus d’importance.”

 

Vous pourriez également être intéressé(e)…